Contre-indications

  • infection bactérienne ou virale (herpès) évolutive
  • cicatrice chéloide
  • vitiligo
  • grossesse
  • exposition solaire et bronzage
  • prise de médicament photosensibilisant
  • prise de beta carotène  +++ dans les 2 mois précedents
  • dermatose photo aggravée ou photo déclenchée 
  • prise d'isotretinoine per os (Roaccutane, Procuta …) dans les 12 mois précédents la première séance
  • application dans le mois précédent de peroxyde de benzoyle
  • peeling ou nettoyage esthétique de la peau dans le mois précédent

 

Méthode de traitement

1 - Avant les séances

1 mois avant la séance:

Arrêt de tout exfoliant (vitamine A acide, acide glycolique) ou peroxyde de benzoyle, pas d'exposition solaire
Arrêt du tabac.

15 jours avant la séance:

Pour les peau mates et celles qui pigmentent facilement: préparation de la eau par une application d’une crème à base d'hydroquinone et de vitamine A acide.

4 jours avant le laser:

Si laser du visage: désinfection des gîtes narinaires avec une crème antibiotique.

2 jours avant:

En cas d'antécédent d'herpès sur la région à traiter, prise d'un antiviral de type Zelitrex.

2 heures avant la séance:

Application de façon répétée de la crème anesthésiante Emla dans les 2 heures qui précèdent le laser.
Si vous n'avez pas eu le temps d'appliquer cette crème, nous ferons une anesthésie locale dite tronculaire.

Vous ne devez pas avoir de lésion cutanée sur la zone à traiter

2 - Déroulement de la séance

  • venir accompagné(e) ++ précaution obligatoire ++
  • position allongée
  • pose de coques intra oculaires si traitement des paupières inferieures sinon coque externe
  • protection de l'email des dents avec compresses pour le traitement de la zone péribuccale
  • crème EMLA enlevée
  • désinfection du visage avec antiseptique sans alcool
  • durée de la séance 15 à 30 mn selon la surface traitée
  • sensation de picotements ou de brulures en fonction des zones traitées et de l'efficacité de l'anesthésie locale
  • fin de séance : brumisation, application de masque réfrigirant puis crème cicatrisante 

Un 2° passage est réalisable pendant cette séance sur certaines zones plus marquées telles les pattes d'oie et les rides péribuccales ; ce complément est décidé lors de la consultation initiale car les effets indésirables se prolongeront plus longtemps.

 

Les Suites

Après la séance : prévoir  1 à 7 jours de repos par rapport à vos obligations.

  • Sensation de brulures parfois importante les 3 premières heures, croissante durant  20 à 30 mn
  • brumisation  /  bombe à eau
  • compresses d 'eau froide si douleurs type sensation de brulures
  • application de crème hydratante neutre dès stabilisation de la douleur jusqu'à disparition de la rougeur et des desquamations
  • régression des sensations de brûlure entre J1 et J2
  • sensation de démangeaison dès J2 ou J3
  • présente de multiples squames ou croûtelles dès J2, ne pas les gratter
  • disparition des croûtelles entre J4 et J6
  • toilette délicate du visage avec lotion dermo nettoyante aux doigts et coton à partir de J4
  • aspect rouge puis rosé à partir de J3 ou J4
  • maquillage possible dès J5 ou J6
  • application de crème solaire dès le 4° jour
  • application d'un dermocorticoide aprés accord du médecin à partir de J4 jusqu'à J10 si necessaire
  • reprise à J4 de la crème dépigmentante pour les patients à peau mate 
  • pas d'exposition solaire pdt 1 mois
  • douche possible dès le lendemain, pas d'eau chaude sur le visage
  • le traitement des paupières demande plus de jours de récuperation : 5 à 7 jours en général
  • poursuite de la prise de zelitrex pdt 8 jours.

 
La  disparition des irrégularités pigmentaires se voit dès la résorbtion des phénomènes inflammatoires ; par contre il faut  4 à 6 mois pour apprécier les modifications des rides et du changement de texture de la peau 

Contrôle à  J1 , J4 , J7 et à  1  mois


Une 2° ou 3° séance espacée de 1 à 2 mois sera nécessaire en fonction de la profondeur des rides, des taches, des séquelles d'acné ou de la perte d'élasticité cutanée ; la procédure peut nécessiter des paramètres plus agressifs, une modification du protocole sera alors envisagée avec votre consentement.

 

Complications

  • rougeurs
  • démangeaisons
  • hypersensibilité cutanée
  • surinfections
  • hyperpigmentation très souvent régressive mais parfois longue à se résorber surtout pour les peaux mates
  • hypopigmentation parfois persistante
  • cicatrices

Ces complications sont essentiellement rencontrées avec le mode non fractionné qui ne vous sera pas proposé en première intention; le mode fractionné  dont vous allez bénéficier limite justement ces risques.

 

                                                                                 logo