Les techniques de remodelage corporel sont en plein développement en médecine esthétique.
L'amélioration de l'enveloppe corporelle n'implique plus l'utilisation, pour le patient, de chirurgies ou de techniques invasives avec une période d'indisponibilité variable et la prise de risques liés à l'intervention.

Le but des techniques de remodelage corporel est de redonner au corps des courbes harmonieuses en traitant les bourrelets, les irrégularités de surface de la peau comme la cellulite mais aussi le relâchement cutané.

corps

Les ultrasons focalisés (HIFU),  et la Radio-fréquence (RF) délivrent de la chaleur au derme et à l'hypoderme à une profondeur déterminée, rétractant le collagène (l'effet tenseur est immédiatement visible) et induisant la synthèse de nouveau collagène (fermeté et tension cutanée). Un gel conducteur riche en principes actifs est appliqué sur la peau.
Selon l'énergie délivrée par la pièce à main utilisée, on obtient une diminution significative des irrégularités de surface et une amélioration de la texture et de la laxité de la peau en 3 à 6 mois.
De plus, une réelle activation de la lipolyse a été démontrée dans les cellules graisseuses de l'hypoderme.

L'association des ultrasons par cavitation  à des taux spécifiques couplés à la radiofréquence très contrôlée permet d 'augmenter la fonte graisseuse, d'éliminer les bourrelets. Je dispose pour cela d'un équipement puissant, de dernière génération.

Les résultats cliniques peuvent être évalués par l'échographie, qui permet de déterminer les «bons répondeurs» et d'objectiver l'amélioration de l'épaisseur du derme.

Des séances d'électrostimulation musculaire pourront être associées pour éliminer les graisses libérées, tonifier la masse musculaire et éviter la sarcopénie. 

Des conseils de nutrition et de médecine fonctionnelle aideront à maîtriser son poids.

Ainsi, ces techniques permettent désormais d'obtenir une lipo-sculpture et une amélioration durable de la cellulite.

 

Silhouette avant/après

 

 

What do you think?

Send us feedback!