C'est probablement l'élément le plus important dans la lutte contre le vieillissement.
Aliments sains

Dans nos sociétés occidentales, les déficiences en macronutriments (lipides, glucides, protéines, acides nucléiques) sont rares, par contre, la malnutrition en micronutriments, (vitamines et oligo-éléments) y est très fréquente.

Une alimentation équilibrée et variée couvrira les besoins en minéraux, vitamines, fibres, oligo-éléments, acides gras essentiels indispensables à l'activité de nos enzymes, permettant ainsi de lutter contre le stress oxydatif et de stimuler les systèmes de défense de notre corps.

Quelques principes de base concernant les trois nutriments (glucides, lipides et protéines) doivent être appliqués :


 Contrôle des graisses animales saturées (viande, charcuterie, fromage) qui rigidifient nos artères (ce qui entraîne hypertension, athérosclérose, accidents vasculaires), et favorisent l'inflammation (responsable de processus dégénératifs comme les cancers, l'arthrose...).
 Privilégier les graisses polyinsaturées végétales (huiles de colza, noix, olive) et d'origine marine (saumon, hareng, sardine) riches en oméga 3.
 Préserver l'équilibre entre oméga 6 et oméga 3, les oméga 3 ayant de multiples actions sur le sommeil, l'immunité, la prévention de l'inflammation, des maladies cardio-vasculaires et la dégénérescence cérébrale…
 Apporter les glucides sous forme de végétaux complexes, et éviter les sucres raffinés que l'on trouve dans de très nombreux produits industriels (ils ne contiennent plus ni vitamines ni minéraux, et sont responsables de déminéralisation et d'inflammation). 
 Equilibrer les sources de protéines végétales (légumineuses, céréales non raffinées, riches en vitamines et fibres) et animales.

Alimentation de qualité

Une alimentation équilibrée et de qualité est un facteur essentiel de bonne santé.
Aujourd'hui, l'alimentation est abondante mais elle n'a jamais été aussi pauvre en qualité.
En effet, les méthodes de culture (utilisant des engrais chimiques, des pesticides, des insecticides, des eaux souillées…), les méthodes d'extraction (raffinage), les méthodes de conservation (irradiation, dessiccation, ionisation, conserves…), les méthodes d'élevage (animaux enfermés nourris aux hormones, aux anabolisants, aux antibiotiques…), les méthodes de cuisson (fritures, micro-ondes…) sont responsables d'un appauvrissement de nos aliments en micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels).
Les aliments ainsi obtenus ont perdu leur intérêt nutritionnel, ils n'apportent que des calories "vides", qui seront stockées, contribuant ainsi au surpoids et aux maladies cardiovasculaires.

Voir l'article:  Évolution des fruits et légumes

Nutrition préventive

De nombreuses études ont montré l’impact des micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments antioxydants, acides aminés) sur la santé, et leur intérêt, à dose nutritionnelle dans la lutte contre les radicaux libres, facteurs de vieillissement.

Votre objectif doit être d'apporter à votre organisme un maximum de : 

  • vitamines, 
  • minéraux (dans les bonnes proportions),
  • anti-oxydants, en particulier des flavonoïdes: c’est le nom scientifique des « pigments » qui colorent les fruits et légumes, et qui leurs permettent de résister aux agressions extérieures, eux qui n'ont pas la chance de pouvoir se déplacer quand le soleil tape trop fort. Ils englobent de nombreuses sous catégories de principes actifs essentiels au bon fonctionnement de nos cellules, comme polyphénols, tanins, caroténoïdes, anthocyanes, etc...

On les trouve principalement dans les produits frais et colorés. Vous en avez besoin vous aussi pour lutter contre les radicaux libres qui altèrent vos cellules et vous font vieillir, et votre seul moyen de vous en procurer est de manger des légumes et des fruits colorés.

Chaque couleur correspond à un type d'anti-oxydant: ainsi:

le violet de l'aubergine et du raisin: anthocyanines (aident à prévenir le cancer et peuvent aussi soutenir le système vasculaire)

le rouge du poivron et de la tomate: lycopènes (antioxydant puissant qui peut aider à prévenir un grand nombre de cancers)

le vert des épinards, des brocolis, des choux et des blettes: lutéine (elle peut aider à parer la dégénérescence maculaire, une cause majeure de perte de la vision et de cécité)

l'orange de la carotte et du potiron: caroténoïdes (des composés favorables par exemple à la vision) 

Plus votre assiette est colorée, meilleure elle sera pour la santé, à partir du moment bien sûr où ce sont des produits naturels et non transformés. Cela ne marche pas si les couleurs qui sont dans votre assiette sont celles de colorants artificiels.

Il existe des modèles d'alimentation préventive:


 les nourritures du bassin méditerranéen, riches en céréales, fruits, légumes, poissons et huile d'olive.


■ Les nourritures asiatiques, riches en riz, soja, fruits et légumes.


 Toutes les nourritures composées de produits végétaux naturels, avec un apport modéré de produits transformés et de produits animaux.

 

► En savoir plus:  Médecine nutritionnelle et fonctionnelle

► En savoir plus:  La médecine mitochondriale

► En savoir plus:  L’intestin: acteur clé de notre santé

► En savoir plus:  La médecine naturelle

► Mise en garde: Poisson: comment éviter le mercure et bénéficier des oméga-3?

► Actualité: Les Omega 3

► Actualité: Le cholestérol et les statines

► Dossier: La spiruline

► Dossier: La vitamine D

 

What do you think?

Send us feedback!