"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé" Voltaire

La médecine anti-âge intègre une certaine part d’hédonisme pour arriver à un équilibre personnel.

couple

Le plaisir commence par celui de l’alimentation. 
La nutrition anti-âge est inventive, fraîche et colorée. Elle est source d’expériences culinaires et de découvertes gustatives.

L’activité physique (par la sécrétion d’endorphines), ainsi que les rapports que nous entretenons avec les autres nous offrent également des sources de plaisirs et de satisfaction personnelle.

De plus, le rire est une excellente façon d’évacuer son stress et de relâcher certaines contractions musculaires. Il participe également au contact social.

Le rire semble impliqué dans l’amélioration de certaines pathologies et permettrait selon certains auteurs de prolonger notre longévité (Dr Arthur Rubinstein, neurologue, au Symposium européen Rire et Santé, 2004).

La médecine anti-âge n’est pas une doctrine monastique. Au contraire. Etre bien dans sa tête et dans son corps pour profiter pleinement de la vie.